La Conscience et ses facettes en thérapie

De quoi parlons-nous lorsque nous mobilisons le terme de « conscience » ? Quels sont les questions de fond et les enjeux autour de cette notion essentielle ? Comment accueillir ses multiples manifestations dans le processus thérapeutique ? Comment les accompagner et avec quels outils ? Ce cycle propose d’explorer tant sur le plan expérientiel, que sur le plan théorique et clinique, le rôle fondamental de la conscience dans la thérapie. Qui, quoi en nous est conscient ? Qu’en est-il de l’inconscient ? Quelle relation entre la conscience et le corps ? Comment gérer les états modifiés de la conscience ? Quid de la question du sens, existentiel ou spirituel, guidé par la conscience ? Et si tout était conscience ?

« Je considère la conscience comme quelque chose de fondamental. Je regarde la matière comme un dérivé de la conscience. Nous ne pouvons pas contourner cette question. Tout ce dont nous parlons, tout ce que nous considérons comme existant, postule la conscience. » Max Planck, physicien.

FORMATION

LA CONSCIENCE ET SES MULTIPLES FACETTES EN THÉRAPIE

Equipe de formation

Emmanuelle GRAND, Miriam GABLIER

Public visé

Cette formation est ouverte à toutes personnes intéressées par le thème de la CONSCIENCE. Elle est notamment construite pour enrichir le regard et les pratiques des psychothérapeutes, psychopraticien·e·s, psychologues, psychanalystes, coachs et des personnes en posture professionnelle d’accompagnant·e. L’inscription sera validée après un entretien avec l’une des formatrices.

8 participant·e·s minimum, et 20 au maximum.

Lieu

LE CENTRE, 29 rue de Chenôve 21000 Dijon

Dates 2022

21 jours en 7 modules de 3 jours : M1 28-30 janv. 2022 // M2 18-20 mars // M3 6 PM-8 mai // M4 1er-3 juil. // M5 2 PM – 4 sept. // M6 28-31 oct. 2022 // M7 9-11 dec.

Tarif

Financement individuel : 3 150 € TTC // Financement entreprise : 3 150 € HT

Modules

Module 1 – Miriam Gablier – Une cartographie générale de la conscience

Grâce à une pédagogie interactive et en alternance avec des exercices expérientiels, ce stage proposera un premier survol théorique de la notion de conscience. Nous résumerons les approches philosophiques de la conscience du XVIIe et XVIIIe siècle. Nous explorerons l’émergence des sciences psychiques au XIXe siècle, et ainsi de la psychiatrie, de la psychologie, de la psychanalyse, de la parapsychologie. Nous nous intéresserons aux grandes idées soulevées par les neurosciences du XXe siècle. Ce premier stage vise ainsi à vous équiper d’une carte synthétique, résumant les données importantes quant à la notion de conscience et aux enjeux de fond qui y sont liés.

Module 2 – Emmanuelle Grand – La conscience témoin 

Nous nous intéresserons à la conscience en tant que « capacité de Voir ». Ici la conscience est « ce qui voit » sans s’assimiler à ce qui est vu. Cette différenciation construit en nous une capacité d’identification et de dés-identification, facteur clef de notre capacité à être pleinement vivant. Nous expérimenterons à travers différentes approches (méditation, Voice-dialogue, constellation, outils corporels et études théoriques) la place (ou le rôle) de la conscience comme acteur du processus thérapeutique. Nous étudierons la construction des névroses/psychoses, et comment la conscience participe grandement du passage de la fragmentation de la psyché vers une nouvelle cohérence basée sur la pulsation.

Module 3 – Miriam Gablier – Une cartographie de l’inconscient

De nouveau, grâce à une pédagogie interactive et en alternance avec des exercices expérientiels, ce stage approfondira l’histoire des approches « psy » au XIXe siècle et leur invention de la notion « d’inconscient ». Ainsi, nous retracerons la naissance du magnétisme animal, de l’hypnose, des sciences psychiques, de la psychologie etc. Nous aborderons les premiers modèles de personnalités multiples et les théorisations du Moi subliminal de Myers, du subconscient de Janet, de l’inconscient psychanalytique (Freud, puis Jung), puis de l’inconscient vu par les neurosciences. Ceci donnera lieu à l’exploration de certaines questions de fond .

Module 4 – Emmanuelle Grand – Un tissage entre conscient et inconscient.

Le tissage entre conscient et inconscient est au cœur des pratiques thérapeutiques.  Nous regarderons ce processus fondé sur l’écoute et l’accueil de notre profondeur et apprendrons à voyager entre les différentes dimensions qui nous constituent en donnant aux sensations corporelles une place centrale. Nous utiliserons des outils comme l’écoute active, la parole enracinée, l’imagination active, les rêves éveillés libres et dirigés et l’analyse des rêves nocturnes.

Module – Miriam Gablier – Une cartographie des états modifiés de la conscience

De nouveau, grâce à une pédagogie interactive et en alternance avec des exercices expérientiels, ce stage abordera l’histoire de l’exploration des états modifiés de la conscience du XIXe siècle à aujourd’hui. Quelle bascule entre les approches théologiques/ésotériques, et psychologiques/parapsychologiques ? Quelles cartes possédons-nous des multiples états de la conscience : rêve, transe, extase, états mystiques vs psychopathologie, etc. ? Quid du psi, du super-spi, de l’existence de trames informationnelles collectives ? Quid de la survie de l’âme, de l’existence d’entités désincarnées et/ou de forces surnaturelles ? Nous verrons également combien le corps est une voie directe vers les états élargis de conscience et cartographions les méthodes de modification de la conscience.

Module 6 – Emmanuelle Grand – Les états modifiés de conscience : apprendre à voyager

Nous étudierons le rôle des états modifiés de conscience dans l’évolution personnelle en les expérimentant à travers la danse, le souffle, la transe et la respiration holotropique. Nous étudierons le rôle et les limites des états modifiés de conscience dans un processus thérapeutique.

Module 7 – Miriam Gablier & Emmanuelle Grand – La conscience, entre psychologie et spiritualité

Si la conscience peut jouer un rôle important au cours d’un processus thérapeutique, elle est aussi un acteur essentiel du chemin spirituel. Nous étudierons la différence et les ponts entre les questions de sens, les problématiques existentielles et le chemin spirituel. Ce stage de clôture permettra également de répondre à certaines questions que vous pourriez avoir et de procéder à un rituel de validation du cycle dans son ensemble.

Validation :

Écriture d’un article (6 à 12 pages), présentation aux pairs et « auto-évaluation ».